Astuces pour faire manger des légumes à ses enfants

Cette article bien sûr est basé sur ma propre expérience et lectures. Chaque enfant est différent et ce n’est pas dit que cela fonctionne mais je vais vous partager ce qui me semble être efficace et important.

Tout d’abord il me paraît important que le repas soit un moment agréable et convivial : pas de télévision allumée et chacun reste assis. On se retrouve en famille, on partage, on rigole. Le moment doit être associé à quelque chose de positif. L’enfant aimera se mettre à table.

1. Instaurer quelques règles; chez nous par exemple, on ne descend pas de sa chaise sans avoir demandé. Si elle ne finit pas son assiette ce n’est pas grave, elle attend qu’on finisse de manger. On ne dit pas beurk c’est pas bon mais je n’aime pas.

2. Chez nous on a la cuillère de politesse: si elle ne connaît pas ou déteste un aliment, je respecte mais elle se doit de goûter au moins une cuillère. ( je mets la plus grosse possible 😄) petit à petit j’ai pu pour certains aliments passer à 2 puis 3…

3. Mangez à des horaires réguliers, le rituel créera l’appétit. Une meilleure digestion, et les rythmes chez les enfants les sécurise.

4. Pas de bonbons ou sucreries avant le repas, et si il y a un apéro, on surveille la quantité ingérée ( bien sûr on fait des jours d’exceptions). En revanche si elle finit son assiette elle peut manger autant de chips qu’il lui reste de place 🙂 dans la mesure où elle ne s’en rendra pas malade bien sûr.

5. Essayez de présenter une jolie table, jolie assiette ou couvert ludique, et une jolie présentation d’assiette. Mes assiettes bébé vous donnerons un exemple de ce qu’on fait chez nous avec des plats tout simples.

6. Impliquez votre enfant aux courses, choisissez de préférence de beaux légumes qui donnent envie et qu’il pourra mettre dans le panier lui même. Directement chez le producteur par exemple, petits magasins bio, marché, grand frais… le faire ensuite participer à la cuisine. Il aura forcément envie de sentir, de toucher, de goûter. Parfois ma fille boudait un aliment dans l’assiette mais quand je le préparais elle voulait absolument goûter et tremper les doigts.

7. D’ailleurs pour certains aliments, les manger avec les doigts c’est mieux… ma fois si elle les mange… cela ne me pose pas de problème personnellement.

8. Associez des aliments quelle aime avec une découverte: macaronis fromage et un petit peu de blettes par exemple. Même si elle en mange une bouchée, elle aura mangé sainement et petit à petit on augmente les portions.

9. Les repas doivent donner envie. Parfois un légume cuit simplement à la vapeur lui donnera moins envie qu’une bonne gaufre ou petit gratin en sauce.

10. Je propose toujours les légumes avant le reste car c’est là que son appétit est le plus grand. Donc une ou deux bouchées avant de manger le reste, lorsqu’il s’agit d’un légume peu apprécié ou connu.

11. On diversifie beaucoup: les petits pois les carottes c’est bien, mais le fenouil, les blettes, le radis noir, le chou et ect il en existe tellement que vous avez le choix et parmi eux, je suis certaine qu’il y en a qui plairont à votre enfant.

12. Faire un petit tableau ludique avec des gommettes: je m’explique. Il y a quelques temps, on avait fait un petit tableau avec les photos des aliments principaux. A côté elle collait une gommette d’une bonhomme joyeux si elle aimait, pas content si elle aimait pas. Petit à petit elle découvrait, avait envie d’avoir des petits bonhommes joyeux même quand elle aimait pas. Ce petit jeu lui a fait aimer beaucoup de choses!

13. Et puis il y a l’astuce de dissimuler… gaufre aux épinards, spaghettis de courgette à la carbonara, sauce bolognaise à l’aubergine, cœurs d’artichauts gratinés au jambon chèvre, lasagne sauce légumes, et ect… le légume est masqué par la sauce et la viande

14. Les jus peuvent être appréciées par l’enfant si vous ajoutez des sirops ou fruits qu’il aime. Et hop une petite carotte dedans. Un petit concombre…

15. Bien assaisonner les plats

16. La Technique de l’influence: si votre enfant a un copain qui mange tout facilement, invitez le. Par mimétisme et surtout sans le comparer, il voudra sûrement reproduire et goûter les mêmes choses. En revanche si par exemple vous avez un enfant qui mange avec difficulté, et que son frère ou sa sœur a tendance à reproduire, vous pouvez essayer de les faire manger chacun leur tour. Cela fonctionne pour une amie, j’imagine qu’il ne faut pas généraliser. Mais pourquoi pas essayer.

17. Chez nous on ne force pas à finir l’assiette et si elle n’a pas faim ou n’insiste pas. En revanche il n’y a pas d’aliments pour compléter. Un dessert pas deux, ect. ( sauf jour de gastro, alors là on donne ce qui passe et qui ressort pas 😄). En gros si elle a rien mangé le midi, tanpi elle attendra le goûter.

18. Enfin je pense que les enfants ont souvent des raisons de ne pas aimer un aliment. Sont ils malades? Perturbés d’un changement? Changement de rythme? Pas assez dormi? Veut il l’attention? A il envie de s’opposer? A il eu un cadre éducatif?

La néophobie alimentaire existe cependant. Il s’agit d’une peur à tester un aliment nouveau, qui n’est pas à négliger. Elle apparaît souvent à partir du 18 eme mois. Il est important de ne pas la confondre avec un caprice et de mettre en place un maximum de choses pour ne pas qu’elle perdure des années. Si malgré tout votre enfant ne mange rien, vous pouvez en parler à votre pédiatre. La neophobie alimentaire a sa propre échelle d’évaluation. Parlez en a des professionnels

19. Je pense également qu’il est important de consommer soit même des légumes et le plus tôt possible, enceinte ainsi que durant l’allaitement. En effet le bébé aura déjà assimiler les goûts au cours de la grossesse et de l’allaitement. Durant la période de diversification il est également je pense important de varier les légumes et ce dans un bon ordre.

Quelques idées de plats:

  • Les crèmes farcies
  • Les rouleaux de printemps
  • Les röstis
  • Les tartes salées
  • Les gratins
  • Les flans
  • Les purées
  • Les pizza
  • Les bricks
  • Les brochettes
  • La polenta
  • En risotto
  • En hachis Parmentier
  • Les friands

Voilà j’espère que ces petites astuces vous aiderons au quotidien. Je ne prétends pas qu’elles marcheront mais comme elles fonctionnent pour nous, je vous les partage.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. olympia25 dit :

    Merci pour cet article plein d’idées et de pistes! Je le transmets à des amies 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s