La roue des émotions

Si vous voulez être libre de vos émotions il faut avoir la connaissance réelle, immédiate de vos émotions.

Arnaud Desjardins 

C’est tellement beau les émotions. C’est à travers elles que nous vivons pleinement. Sans elles, notre vie serait froide et vide. Mais parfois, il est difficile de les gérer ou de les comprendre. Alors pour un enfant, imaginez.

C’est la grande mode actuellement, ces petits monstres des émotions. Mais ils sont tellement sympas que j’ai décidé de les utiliser aussi.

Ma fille a 28 mois et traversent différentes émotions. Elle ne sait pas forcément les identifier. A la création de ce concept, des psychologues se sont réunis pour expliquer de manière simple et illustré les émotions aux plus petits. Ils pourront ainsi apprendre à s’identifier et nommer leurs propres émotions.

Le petit monstre multicolore : il est barbouillé, il ne sait pas trop comment il se sent.

Le jaune: la joie

Le rouge: la colère

Le gris noir: la peur

Le bleu: la tristesse

Le rose: l’amour

Le vert: la sérénité

Et toi aujourd’hui, comment te sens tu?

Lorsque son enfant pique une colère, comme l’adulte, c’est qu’il n’a pas su gérer ses émotions. Plus l’enfant est jeune, plus c’est difficile à gérer.  Les structures frontales du cerveau, zone responsable de la régulation émotionnelle, se développent graduellement tout au long de l’enfance et de l’adolescence : cela veut dire que pendant sa croissance, l’enfant développe peu à peu des compétences pour réguler ses émotions intenses.

Lorsque votre enfant pique une colère, la première chose est de garder son calme. Ce qui je reconnais est parfois mission impossible. Et si nous étions nous aussi de grands enfants?

Il est important de l’écouter, sans contredire ce qu’il ressent. Il est en colère? D’accord. Il est triste? ( A non surtout pas ça ) d’accord.

Mettre des mots sur ce qu’il ressent : tu as eu peur, tu es en colère, tu es joyeux…

Laissez l’émotion se décharger: il est important qu’une fois sous tension, il puisse évacuer. En criant, en pleurant …. ( bien sûr il y a des limites aussi, est ce bon de le laisser se rouler par terre et hurler dans le magasin? ) il faut en tout cas lui trouver un moyen de se décharger. Je ne pense pas qu’empêcher un enfant de pleurer soit une bonne solution. Ce n’est que mon avis. Qu’en pensez vous?

Puis mettre des mots sur ce qui s’est passé : que s’est il passé? Qu’as tu ressenti? Que peut on mettre en place?

Je vous partagerai prochainement un article sur des activités relaxantes à faire avec son enfant. ( comme toujours, adapté à l’âge de ma fille mais aussi utilisable pour les plus grands ).

Comme ma fille est en plein dans l’âge des émotions sans dessus dessous, nous travaillons pas mal sur les émotions ces temps ci.

Pour réaliser cette roue, j’ai utilisé une planche de bois de palmier d’épaisseur 5mm. Ça se coupe au cuiter. Ensuite j’ai pyrogravé et peint les petits monstres.

J’ai percé un trou au centre en forçant avec une punaise puis j’y ai ajouté une flèche cartonnée avec un attache parisienne.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s